Traces d'Ancêtres
en
Bourbonnais
  retour à la page d'accueil

les Routes


Présentation des routes utilisées
par mes ancêtres bourbonnais
 

cami ... crouze ... rieute ... rouette ... rue ... trégnat

. . . vers les animaux . . .

     Au fur et à mesure de leurs migrations, nos ancêtres ont tracé, à travers une nature hostile, des sentiers, qui sont devenus nos chemins, puis nos routes ...

. . . pour relier les différents lieux de la campagne . . .

. . . il était une fois la route . . .

 


le Cami ou la Rue & la Rouette ou Rieute

     En Bourbonnais, les termes rue et cami, mot issu du latin "caminus", lui-même issu du gaulois "cam", désignent un chemin rural, souvent d'origine très ancienne et desservant les différents lieux de la campagne. La rue est souvent un chemin creux resserrée entre deux bouchures.

     Les termes rouette et rieute, sont quant à eux, des diminutifs de rue et désignent un petit chemin.

     La rouette désigne également, par analogie, l'espace très étroit se trouvant entre le lit et le mur ou la place contre celui-ci ou encore, une file de foin obtenue après passage de la pluche.

     Il existe de nombreux lieux-dits formés à partir de "rue", comme "Rue Profonde", commune de Cindré ; "la Rue", communes du Bouchaud, Contigny, Creuzier-le-Vieux, Isserpent, Noyant-d'Allier, Tronget et Ussel-d'Allier; "la Rue Basse", commune de Thionne ; "la Rue des Côtes", commune de Saint-Loup ; "la Rue de l'Âne", commune de Montmarault ; "la Rue du Jo", commune de Bayet ; "la Rue du Loup", commune de Jaligny-sur-Besbre ; "la Rue des Ormes", commune de Laféline ; "la Rue des Prés", commune de Deux-Chaises ; "la Rue du Bois", communes de Domérat et Maillet ; "la Rue du Bois de Bord", "la Rue de Neuglise", "la Rue Gayot" et "Cognerue", commune de Neuilly-le-Réal ; "la Rue Guérat", commune de Saulcet ; "la Rue Vallière", commune de Saint-Didier-la-Forêt ; "la Rue du Plaix" et "la Petite Rue du Plaix", commune de Villefranche-d'Allier ; "la Rue de Bourgogne", commune du Mayet-d'Ecole ; "la Rue de Genève", commune d'Avrilly ; "la Rue Château", "la Rue Blanche" ou "la Grande Rue Blanche" et "la Petite Rue Blanche", commune de Treteau ; "Ruelle" et "la Rouette", commune de Seuillet ; "le Ruel", commune d'Abrest ; "la Ruelle", commune de Billy ; "les Rues", commune de la Ferté-Hauterive, Meillard, Monétay-sur-Allier et Verneuil ; "les Rues d'en Haut", commune d'Etroussat ; "les Ruets", commune de Trézelles et Montaigu-le-Blin ; "la Ruette de la Chièvre", commune de Moulins ; "les Ruettes", commune d'Averme ; "la Rouette Profonde", commune de Désertines ; "les Quatre Rouettes", commune de Prémilhat ; "la Rouette du Curé", commune de Lavault-Sainte-Anne ; "le Rouetton", commune de Bourbon-l'Archambault ; "la Rieute", commune de Sanssat et peut-être "le Champ des Rues", commune de Souvigny, si "rue", ne désigne pas ici un petit ruisseau.

     A la croisée des rues, étaient souvent érigées des croix. Parmi une multitude de croix de carrefour, "la Croix Rue", commune de Voussac.

. . . retour à la liste. . .

la Crouze

     En Bourbonnais, la crouze désigne un croisement formé par plusieurs chemins.

     A moins que ceux-ci ne soient des dérivés du terme "creux", qui désigne une petite mare ou un étang, il existe des lieux-dits, localisés dans l'Est de la province, appelés "la Crouze", commune du Breuil ; "Crouzelet", commune de Saint-Gérand-le-Puy ; "les Crouziers", commune de Montcombroux-les-Mines et plus au Sud, "Crouzat", sur la commune de Bellenaves.

. . . retour à la liste. . .

le Trégnat

     En Bourbonnais, le trégnat désigne un chemin.

     Il existe un petit village bâti au bord d'une route, portant le nom de "Treignat", à l'Ouest de la province, en limite avec la marche.

. . . retour à la liste. . .
. . . retour au sommet de la page . . .. . . vers les animaux . . .