Traces d'Ancêtres
en
Bourbonnais
  retour à la page d'accueil

les Objets


Présentation de quelques objets d'usage courant,
en Bourbonnais
  un Réchaud à essence

baratte ... batillon ... bauge ... bayart ... berlisachot ... boge ... cadrin ... chasière ... chasson ... cicle ... coferiau ... coferiot ... crecoule ... greffe ... grelot ... jadot ... plôt ... plumat ... pocheton ... pochon ... poëlon ... pot-de-pisse ... potte ... quouneille ... salignon ... tourtier ... tourtière ...

 
. . . vers le mobilier . . .

     Les contrats de mariage, les inventaires après décès, les actes de ventes, parlent des objets de nos ancêtres. Les plus vieux montrent le nécessaire, l'indispensable. Pas de superflus, chaque objet joue un rôle précis notamment les ustensiles de cuisine """ .... quatre livres et demi de vaisselle d'étain, comprenant plats, assiettes, écuelles et cuillières .... """ ; """ .... une poelle en fer, une cuillière de pot en fer, quatre futs, un quart à tenir vin, un casse à mettre le laitage, un seau pour l'eau .... """.

 

des objets pour le café ... des objets en cuivre ... des fers à repasser ... des objets de la cheminée ... des objets en terre ... de l'horlogerie ... des modes d'éclairage ... des objets en vannerie ... des objets du pesage ... des objets de la ferme ... des objets de la lessive

 

  un Tonnelet de vigneron


le Batillon

     En Bourbonnais, le batillon, mot dérivé de "battre", désigne le bâton de la baratte, servant à remuer la crème, pour obtenir le beurre.
. . . retour à la liste . . .

la Baratte

     La baratte, mot issu de l'ancien français "barater", signifiant "agitation", désigne un appareil destiné au brassage de la crème du lait, pour obtenir du beurre, par la séparation de la matière grasse et du babeurre.
. . . retour à la liste . . .

la Bauge ou Boge

     En Bourbonnais, la bauge ou boge, mots dérivés de "bouge", issu du latin "bulga", lui-même issu du celte "bolg", désigne un grand sac.
. . . retour à la liste . . .

le Bayart

     En Bourbonnais, le bayart, mot issu de l'ancien français, est une sorte de civière à deux porteurs, sans pied. Il servait notamment à transporter le fumier de l'étable à la pelote.
. . . retour à la liste . . .

le Berlisachot ou Chasson ou Pocheton ou Pochon

     En Bourbonnais, le berlisachot désigne un petit sac.

     Dans le Centre et dans le Nord de la province, le terme chasson, mot issu du latin "saccus", est employé.

     Dans le Nord-ouest, c'est le pocheton ou pochon, mots dérivés de "poche", qui désignent un sac en papier.

. . . retour à la liste . . .

le Cadrin ou Grelot

     Dans le Nord du Bourbonnais, le cadrin, mot issu du latin "quadrus", signifiant "carré" ou de "quadrens", signifiant "quart", désigne un pot de fer, muni d'une anse. Il était utilisé pour porter la soupe ou divers petits plats, dans les champs.

     Le terme grelot est également employé, pour désigner le pot à soupe.

. . . retour à la liste . . .

la Chasière

     En Bourbonnais, la chasière, mot issu du latin "caseus", signifiant "fromage", désigne une cage pour faire sécher les fromages. Sorte de garde-manger posé sur un poteau ou suspendu à un arbre, devant la maison, elle les conservait à l'abri des animaux.

. . . retour à la liste . . .

la Cicle

     En Bourbonnais, la cicle désigne une claie en bois, destinée à faire sécher les fruits. Ils y étaient rangés en rangs serrés et mis à sécher à l'air et au soleil. Le séchage était achevé à l'intérieur du four, après cuisson du pain.

. . . retour à la liste . . .

le Coferiau ou Coferiot

     Dans le Nord-ouest du Bourbonnais, le coferiau ou coferiot, mots sans doute issus du latin "cophinus", relatif à une grosse corbeille, désigne la louche en bois destinée à puiser l'eau et munie d'un long manche creux, servant à l'écoulement de l'eau.

. . . retour à la liste . . .

la Crecoule

     En Bourbonnais, la crecoule désigne un récipient servant à transporter de l'eau, une gourde.

. . . retour à la liste . . .

le Greffe

     En Bourbonnais, le greffe désigne un crochet à plusieurs branches, à suspendre au bout d'une corde et destiné à rattraper les seaux ou autres objets, tombés au fond du puit.

. . . retour à la liste . . .

le Jadot

     En Bourbonnais, le jadot désigne un pot en fer destiné à la traite des vaches. Ce dernier était muni d'un entonnoir comprenant un fin tamis destiné à retenir les impuretés, tels que les poils, risquant de tomber lors de la traite.

     Dans l'Ouest, dans le vignoble montluçonnais, le jadot désigne également un récipient en bois, utilisé par les vignerons.

. . . retour à la liste . . .

le Plôt

     En Bourbonnais, le plôt, mot d'ancien français, issu du latin "plautus", signifiant "qui a les pieds plats", désigne le billot à couper le bois. Il était constitué d'une bille de bois montée sur des pieds.

. . . retour à la liste . . .

le Plumat

     En Bourbonnais, le plumat, mot dérivé de "plume", désigne une balayette faite avec une aile d'oie.

. . . retour à la liste . . .

le Poëlon

     En Bourbonnais, le poëlon, mot issu du latin "patella", signifiant "plat", désigne une casserole.

. . . retour à la liste . . .

le Pot-de-pisse

     En Bourbonnais, le pot-de-pisse désigne le pot-de-chambre ou vase de nuit. En faïence, porcelaine ou tôle émaillée, il était l'ustensile, à placer sous le lit ou dans la table de nuit, permettant de passer la nuit, sans devoir sortir en cas d'envie présente.

. . . retour à la liste . . .

la Potte

     En Bourbonnais, la potte désigne le pot à lait métallique, comportant un couvercle et deux anses, servant à son transport.

. . . retour à la liste . . .

la Quouneille

     En Bourbonnais, la quouneille, mot dérivé du latin médiéval "conucula", lui-même dérivé du latin " colus", désigne la quenouille, bâton servant à la fileuse, pour enrouler le chanvre, la laine ou tout autre fibre textile. Les femmes filaient, en la dévidant, à l'aide du rouet ou du fuseau.

     Lors des noces, il était de tradition d'en porter une, en tête de cortège.

. . . retour à la liste . . .

le Salignon

     Dans l'Ouest et le Sud-est du Bourbonnais, le salignon, mot issu du latin "salinum", désigne la salière.

. . . retour à la liste . . .

le Tourtier ou la Tourtière

     En Bourbonnais, le tourtier, mot dérivé de "tourte", issu du latin "torta", signifiant "pain rond", désigne la claie, sorte d'échelle horizontale, suspendue au-dessus de la maie, pour ranger les miches de pain rondes : les tourtes.

     Dans le Nord-ouest et le Sud, de la province, il s'agit de la tourtière.

. . . retour à la liste . . .
. . . vers le mobilier . . .. . . retour au sommet de la page . . .