Traces d'Ancêtres
en
Bourbonnais
  retour à la page d'accueil

la Faune


Présentation de la faune,
en Bourbonnais


abion ... ajasse ... ardriche ... bargère ... begasse ... bergère ... bregaud ... cancouère ... catolicon ... caucouère ... chanterelle ... chat d'écureuil ... chavant ... chaviche ... chavisse ... cheviche ... chi ... chin ... coile ... coire ... coualle ... darbon ... écurieu ... étourgneau ... gournaude ... grelet ... grelon ... grenaude ... grôle ... gueurlet ... jardinière ... lardèze ... lardriche ... liron ... lizette ... loubache ... loube ... lupaud ... lupot ... maraud ... margot ... marivole ... mase ... maze ... morge ... mouches-à-miel ... oyasse ... pique abeille ... pupu ... queue-de-casse ... queue-de-poêle ... raile ... rapetrée ... rat ... rat dormant ... rat gariau ... rate-volage ... reuche ... roibris ... roipetré ... rot' bouse ... roule-bouse ... ruche ... sirouette ... touin ... turlu ... verpi ... verteau ... vertiau ... vrepi ... vretiau
. . . vers la flore . . .

      Rien de tel, qu'une petite promenade dans la campagne Bourbonnaise,
pour faire connaissance avec la faune locale.

 


l'Ardriche ou Lardèze ou Lardriche ou Pique-abeilles

     Dans le Nord et l'Est du Bourbonnais, l'ardriche désigne un oiseau insectivore au plumage coloré, la mésange.

     Elle est également appelée le pique-abeilles dans le Nord-ouest de la province, de par ses habitudes alimentaires.

     Plus localement, en Sologne bourbonnaise elle est appelée lardriche et dans les environs de Varennes-sur-Allier, lardèze.

. . . retour à la liste . . .

la Begasse

     En Bourbonnais, la begasse désigne un oiseau échassier migrateur, vivant en forêt, la bécasse.

. . . retour à la liste . . .


la Bergère ou Bargère

     Les termes bergère et bargère désignent un petit oiseau des champs, appelé bergeronnette.

. . . retour à la liste . . .


le Bregaud ou Grelon

     En Bourbonnais, le bregaud, mot issu du latin "furicare", signifiant "fouiller", désigne une grosse guêpe, le frelon.

     Dans le Centre et le Nord-est de la province, il s'agit du grelon, mot issu du latin "crabro".

. . . retour à la liste . . .


le Cancouère ou Caucouère ou Catolicon

     En Bourbonnais, le cancouère ou caucouère, mot issu de l'ancien français "cancoile", probablement d'origine gauloise, désigne le hanneton.

     Cet insecte coléoptère, au vol lourd, peut aussi être appelé catolicon.

     Le terme catolicon peut également désigner un coléoptère dont le mâle porte des mandibules en forme de grosses pinces, le lucane également appelé cerf-volant.

. . . retour à la liste . . .

la Chanterelle

     En Bourbonnais, la chanterelle désigne un gallinacé vivant dans les bouchures des campagnes cultivées et dans les friches, la perdrix appelante.

. . . retour à la liste . . .


le Chat d'écureuil ou Écurieu

     Dans l'Est du Bourbonnais, le chat d'écureuil désigne un petit mammifère rongeur arboricole, l'écureuil.

     Le terme écurieu est également employé.

. . . retour à la liste . . .


le Chavant & la Chaviche ou Chavisse ou Cheviche

     Le Chavant, mot issu de l'ancien français "chachuan" ou "chaüant", lui-même issu du gaulois "cavannus", signifiant "chouette", a donné chat-huant au cours du XVI ème siècle. En Bourbonnais, il désigne le hibou, oiseau rapace nocturne.

     Dans l'Ouest et le Centre du Bourbonnais, les termes chaviche ou cheviche désignent la femelle du chavant, la chouette.

     Dans le Nord et l'Est de la province, il s'agit de la chavisse.

. . . retour à la liste . . .

le Chi ou Chin

     En Bourbonnais, les termes chi et chin, mots issus du latin "canis", désignent le chien.

. . . retour à la liste . . .


la Coile ou Coualle ou Coire ou Grôle

     La grôle ou graule, mot issu du latin "gracula", signifiant "geai", désigne en Bourbonnais, des oiseaux souvent de mauvais augure, le corbeau mais aussi la corneille.

     Dans le Nord de la province, la coualle ou coile, d'après "kwa-", onomatopée en relation avec son cri, désigne le corbeau.

     Toujours en relation avec le cri, le terme coire est également employé, pour désigner cet oiseau au plumage noir.

. . . retour à la liste . . .

le Darbon

     En Bourbonnais, le darbon, mot issu du bas-latin "darbo", désigne un petit mammifère aux yeux atrophiés, vivant sous terre, la taupe.

. . . retour à la liste . . .

l'Étourgneaux

     En Bourbonnais, l'étourgneau désigne un oiseau dont on mangeait autrefois les jeunes, l'étourneau sansonnet.

. . . retour à la liste . . .


le Grelet ou Gueurlet

     En Bourbonnais, le grelet, mot issu de l'ancien français "grille", lui-même issu du latin "grillus", désigne le grillon.

     Dans le Nord-ouest de la province, c'est le gueurlet, qui désigne cet insecte carnivore et sauteur. Le grillon mâle stridule en frottant ses élytres.

. . . retour à la liste . . .

la Jardinière ou Avarou

     En Bourbonnais, la jardinière, mot dérivé de "jardin", désigne la courtilière, dont le nom est lui même dérivé de l'ancien français "courtil", signifiant "jardin".

     Le terme avarou est également employé, pour désigner cet insecte fouisseur.

. . . retour à la liste . . .

Lenvoué

     En Bourbonnais, lenvoué, mot dérivé de "envoyé", désigne un petit serpent inoffensif et aveugle, l'orvet.

. . . retour à la liste . . .


le Liron

     En Bourbonnais, le terme liron, mot issu du latin "glirem", le loir, désigne un gros rat originaire d'Asie, le surmulot ou un gros rat, en général.

. . . retour à la liste . . .


la Lizette

     Dans le Nord du Bourbonnais, le terme lizette, mot issu du latin "lacerta", signifiant "lézard", désigne un petit lézard gris, nichant dans les lieux pierreux et ensoleillés.

. . . retour à la liste . . .


la Loubache

     Dans l'Ouest du Bourbonnais, le terme loubache désigne un acarien suceur de sang, parasitant la peau des mammifères, la tique.

     Dans l'Est de la province, il s'agit de la loubete, mot issu du latin "ladasca".

. . . retour à la liste . . .

la Loube

     En Bourbonnais, la loube, mot issu du latin "lupus", désigne la femelle du loup, mammifère carnivore, la louve.

. . . retour à la liste . . .


le Lupaud ou Lupot, la Raile ou Gournaude ou Grenaude & la Queue-de-poêle ou Queue-de-casse

     En Bourbonnais, les mots lupaud ou lupot, sont dérivés du préfixe "lu-", onomatopée en relation avec son chant très doux, rappelant le son d'une flûte. Ils désignent un petit amphibien à la peau verruqueuse, un petit crapaud.

     La raile, mot dérivant de l'ancien français "raine", désignant la grenouille, est en Bourbonnais, la rainette, la grenouille verte, grenouille des prés ou grenouille des buissons. Le terme est davantage employé pour désigner le chant de l'animal.

     Les termes gournaude ou grenaude sont également employés, pour désigner ce petit batracien, vivant dans les grenouillats.

     En Bourbonnais, la queue-de-poêle désigne la larve aquatique des lupauds et grenaudes, le têtard.

     En Sologne bourbonnaise, il s'agit du terme queue-de-casse qui est employé.

. . . retour à la liste . . .


le Maraud

     Dans le Centre et le Sud du Bourbonnais, le maraud, onomatopée en relation avec le miaulement du chat en rut, désigne un petit mammifère sauvage ou domestiqué, le chat mâle.

. . . retour à la liste . . .


la Marivole

     Dans le Nord-ouest du Bourbonnais, la marivole désigne un petit coléoptère, la coccinelle. Elle doit son nom aux enfants qui posent "la bête à bon dieu" sur le dos de leur main et lui disent : "Marie, vole, vole ...", jusqu'à ce qu'elle s'envole.

. . . retour à la liste . . .


la Maze ou Mase

     En Bourbonnais, la maze ou mase, mots issus du germanique "af- maitjo", désigne un petit insecte vivant en société, la fourmi. Elles vivent en colonies, les fourmilières, appelées maziers.

. . . retour à la liste . . .

la Morge

     En Bourbonnais, la morge désigne un petit mammifère au museau pointu, la musaraigne.

. . . retour à la liste . . .


la Mouche-à-miel & l'Abion

     En Bourbonnais, la mouche-à-miel désigne un insecte produisant du miel, l'abeille. Elles se regroupent en un essaim, appelé l'abion.

     Autrefois, pour récolter le miel, il fallait "tailler les mouches" et l'apiculteur était alors nommé le "tailleur de mouches".

. . . retour à la liste . . .


l'Oyasse ou Ajasse ou Margot

     L'oyasse, mot issu du parler germanique "agaza", désignerait initialement la pie-grièche, oiseau de la grosseur d'un merle et de couleur vert-olive. Par extension, elle désigne la pie commune.

     Dans le Nord-ouest du Bourbonnais, le terme ajasse, est employé.

     Le terme margot désigne également cet oiseau au plumage noir et blanc, à reflets bleutés, à longue queue et dont le jacassement est si caractéristique.

     Dans la province, margot a donné naissance au patronyme Alamargot, dont une famille montluçonnaise porte un blason représentant une pie.

. . . retour à la liste . . .


la Pupu

     En Bourbonnais, la pupu, mot issu du latin "upupa", désigne un oiseau au long bec arqué et portant une touffe de plumes sur la tête, la huppe.

. . . retour à la liste . . .


le Rapetrée ou Roibris ou Roipetré

     Dans le Nord-ouest du Bourbonnais, le roibris, mot issu du latin "bitriscus", désigne le roitelet.

     Dans l'est, les termes roipetré et rapetrée, mots issus du latin "peditum", désignant le "pet", littéralement le "roi qui pète", sont employés pour désigner ce tout petit oiseau insectivore, vivant habituellement dans les forêts de conifères.

. . . retour à la liste . . .


le Rat

     En Bourbonnais, le terme rat désigne, un petit mammifère rongeur, la souris.

. . . retour à la liste . . .


le Rat dormant ou Rat gariau

     Dans le Centre et le Nord du Bourbonnais, le loir, petit rongeur nocturne, est appelé rat dormant, car il hiberne six mois dans l'année.

     Dans l'Ouest de la province, il est appelé rat gariau, en rapport avec son pelage bigarré, gris ou châtain.

. . . retour à la liste . . .


la Rate-volage

     En Bourbonnais, la rate-volage, mot formé à partir de "rate", la souris et de "volage", signifiant en vieux français "qui vole", désigne un petit mammifère pourvu d'ailes membraneuses, dont le corps ressemble à celui d'une souris, la chauve-souris.

. . . retour à la liste . . .


la Reuche ou Ruche

     Dans le Nord-est du Bourbonnais, la reuche désigne un petit oiseau à la gorge et à la poitrine rouge sombre, le rouge-gorge.

     Dans le Nord et l'Ouest de la province, il s'agit de la ruche.

. . . retour à la liste . . .


le Roule-bouse ou Rot' bouse

     En Bourbonnais, le roule-bouse désigne un coléoptère coprophage, plus communément appelé le bousier.

     Dans la région de Bourbon-l'Archambault, il est appelé rot' bouse.

. . . retour à la liste . . .


la Sirouette

     Dans l'Est du Bourbonnais , la sirouette, mot issu du latin "sorix", signifiant "souris", désigne un petit mammifère insectivore, au museau pointu, la musaraigne.

. . . retour à la liste . . .


le Touin

     Dans l'Ouest du Bourbonnais, le touin désigne un petit oiseau migrateur, très bon chanteur, le pinson.

. . . retour à la liste . . .

le Turlu

     En Bourbonnais, le turlu désigne un oiseau échassier migrateur, à long bec fin, recourbé vers le sol, vivant dans les agouères, le courlis.

. . . retour à la liste . . .


le Verpi ou la Vrepi

     En Bourbonnais, le verpi, mot dérivé du vieux français "vipre", désigne un serpent venimeux, la vipère.

     Dans l'Est et le Sud, le terme vrepi, de même origine, est employé pour désigner ce reptile rampant.

     Un proverbe bourbonnais dit : "Langue de femme, haine de curé, morsure de verpi, prends-y garde".

. . . retour à la liste . . .


le Verteau ou Vertiau ou Vretiau

     En Bourbonnais, le verteau, mot issu du latin "vermis", signifiant "ver", désigne un petit ver ou un lombric.

     Dans le Nord, il s'agit du vertiau, de même origine, qui désigne ce ver vivant dans le sol.

     Dans le Centre et le Nord, toujours avec la même origine, c'est le vretiau.

. . . retour à la liste . . .
. . . vers la flore . . .. . . retour en haut de la page . . .