Traces d'Ancêtres
en
Bourbonnais
retour à la page d'accueil

les Etoffes


Présentation des étoffes utilisées
par mes ancêtres bourbonnais

barracan ... barrage ... chande ... chavouit ... chiande ... drap de laine ... droguet ... plein ... poulangeon ... repoil ... serge ... toile de bure ... toile de chande ... toile de chiande ... toile de repoil ... toile d'étoupe

. . . vers le linge . . .

Deux principaux types d'étoffe sont utilisés pour la confection des vêtements : la toile de chanvre, certainement la plus courante, nos ancêtres possédant souvent une ou plusieurs chenevières, pour subvenir à leurs besoins en toile ; le drap de laine, la matière première provenant de leurs troupeaux. Les villages possèdent tous leurs cardeurs, tisserands, mailleurs et foulons et avant l'arrivée d'un commerce croissant, la production reste souvent familiale.

Les toiles pouvaient être ensuite utilisées bruts ou teintes.

. . . la teinture . . .

 


le Barracan

     En Bourbonnais, le barracan est un drap de laine retors, c'est à dire tordu plusieurs fois, noire, épais et solide.

     Cette étoffe d'aspect légèrement lustrée, était utilisée principalement pour la confection des capes.

. . . retour à la liste . . .

le Barrage

     En Bourbonnais, le barrage est une étoffe tissée avec un fil de laine et un fil de chanvre, comme le droguet. Le chanvre ayant l'inconvénient de couper la laine, il sera progressivement remplacé par le coton.

     Cette étoffe se présentant à rayures noires et violettes ou bleues et blanches, servait à confectionner les robes et les jupons.

. . . retour à la liste . . .

la toile de Bure

     En Bourbonnais, la toile de bure, mot issu de l'ancien français "bourras", désigne une étoffe grossière à longs poils.

. . . retour à la liste . . .

la toile de Chiande ou de Chande

     En Bourbonnais, le chiande, mot probablement issu de l'ancien français "cherve", lui-même issu du latin populaire "cannapus", désigne une plante annuelle des lieux humides, le chanvre.

     Dans le Nord et l'Est le terme chande, mot de même origine, désigne également cette plante, cultivée pour sa tige qui fournit une fibre textile et pour ses graines qui fournissent de l'huile, pour les lampes.

     L'étoffe de chanvre peut être de trois qualités différentes en fonction des utilisations :

le Plein

     Le plein est une toile fine destinée à la confection des chemises et du linge de corps.

le Repoil ou toile de Repoil

     Le repoil est un peu plus grossier et destiné à la confection des vêtements d'usage courant et des draps. Présente dans les inventaires bourbonnais, la toile de repoil : """ .... six linceux de toile de repoil .... """.

le Chavouit

     Le chavouit est quant à lui, une étoffe grossière destinée à la confection des sacs et des torchons.

. . . retour à la liste . . .

le Drap de laine

     En Bourbonnais, le drap de laine est une étoffe tissée avec de la laine de mouton.

. . . retour à la liste . . .

le Droguet

     En Bourbonnais, le droguet est une étoffe tissée avec un fil de laine et un fil de chanvre, comme le barrage. Le chanvre ayant l'inconvénient de couper la laine, il sera progressivement remplacé par le coton.

     Cette étoffe de couleur unie, teintée jaune, grise, verte ou bleue, servait à confectionner toutes sortes de vêtements, des guêtres, des rideaux de lit, etc.... """ .... garniture d'étoffe jaune en droguet .... """.

. . . retour à la liste . . .

la toile d'Étoupe

     Présente dans les inventaires bourbonnais, la toile d'étoupe : """ .... lincieux de toile d'étoupe .... """.

. . . retour à la liste . . .

le Poulangeon

     Présent dans les inventaires bourbonnais, le poulangeon : """ .... une couverture de poulangeon .... """.

. . . retour à la liste . . .

la Serge

     Présente dans les inventaires bourbonnais, la serge : """ .... rideaux de serge grise .... """.

. . . retour à la liste . . .

 . . . retour au sommet de page . . . . . . vers le linge . . .