Traces d'Ancêtres
en
Bourbonnais
  retour à la page d'accueil

Saint-Bonnet-de-Four


Département de l'Allier
Arrondissement de Montluçon
Canton de Montmarault
. . . vers les cartes de Cassini téléchargeables sur le site locom.org . . .


les Lieux-dits habités


l'Abeille ... l'Auge ... Bayet ... Bost ... les Bégauds ... les Bouyolles ... la Brosse ... les Chaumes ... Cheuzat ... les Dinots ... le Feuilloux ... les Forges ... Four ... le Gènevrier ... le Goutay ... la Grange du Theil ... les Landes ... les Marières ... les Mâts ... le Moulin Moret ... la Mouthière ... les Pâtureaux ... les Petits Fourreaux ... la Pouge ... la Presle ... les Prévots ... Prodin ... les Ribas ... les Sablons ... les Salles ... les Seignes ... les Trembles ... les Vachettes ... la Vigne ... les Villards ... la Ville ... Viret


les Lieux-dits non habités


Bois de Feuilloux ... les Bruyères ... les Campagnes ... les Coudrais ... Guillomat ... l'Étang Batillier ... l'Étang Pinet ... le Pont de la Brosse ... Près de la Fontaine ... les Trembles


les Cours d'eau


l'Étang de la Brosse ... le Ruisseau des Coulans



Saint-Bonnet-de-Four

l'Eglise

     La présence de l'Homme de Néandertal, est attestée à Saint-Bonnet-de-Four (03), au paléolithique, de l'acheuléen au moustérien. Une station, située sur un gisement de meulières, présente des ateliers de taille et des habitats de plein air ou des grottes.

     En ces lieux, la découverte d'un silex travaillé, comportant une géode, laisse imaginer, l'une des premières lampe à graisse de l'Histoire.

     Le nom de Saint-Bonnet-de-Four puise son origine dans le latin "Bonitus", nom d'un évêque de Clermont au VII ème siècle. Au XIV ème siècle, la paroisse est citée Sancti Bonniti de Furnis. Sous le ministère du curé Méténier, celui-ci la nomme de même dans ses actes rédigés en latin.

""" .... parrochia sancti bonitis de furnis .... """

la Statue de Saint-Bonnet, située dans l'église

     A Saint-Bonnet-de-Four (03), se trouve une église, placée sous le vocable de Saint-Bonnet, dont la construction remonte au XI ème siècle. De cette époque subsiste la nef, le transept et le chœur.

     Des transformations ont été apportées, au cours du XIV ème siècle ; puis au cours du XVI ème siècle, où une chapelle de style gothique a été rajoutée à la droite du transept.

le Clocher tors de l'église le Clocher posé sur sa base octogonale

     Le clocher est posé sur une base carrée, se terminant par un étage octogonal. En juillet 1894, la foudre détruit le clocher et endommage le sommet de la tour. Lors de la reconstruction de la charpente, en 1897, l'utilisation d'un bois de mauvaise qualité et de trop faible section, entraine sa déformation et en fera le seul clocher tors, répertorié en Bourbonnais.

un Modillon du chevet de l'église

     Plusieurs modillons, représentant des têtes humaines, sont visibles sur le pourtour de l'église.

     Lors de la période révolutionnaire, Saint-Bonnet-de-Four (03) a été rebaptisé Bonnet-Libre et Bonnet-rouge.

un Modillon du chevet de l'église

 

     L'église renferme une cuve en granit, portée par quatre chapiteaux romans, datés du XII ème siècle. L'ouvrage fait office de bénitier mais au regard de sa taille imposante, a pu primitivement faire office de fonds batismaux.

 

le Bénitier

la Tête de mort gravée sur l'une des faces de la pierre des morts

     Aux abords du cimetière, a été déposée la pierre des morts. Cette stelle mortuaire en grés, de forme parallélépipèdique, était autrefois placée sur le parvis de l'église. Elle servait à recevoir le corps des défunts, avant la cérémonie religieuse.

     Les registres paroissiaux remonte à 1602.

     Le curé Méténier, """ .... Méténérius p.p.Sti. Bon. de Fur. .... """, fait preuve d'originalité en y rédigeant les actes en latin, de novembre 1674 à août 1696.

""" .... sebastianus auberger filius gilberti & margareta coutelas agricolarum patris ae matris bapt. est die 7. janv. 1683. ejust fait patrin. sebastianus auberger agricola, matrinavero anthonia maniere .... """

un Extrait des registres paroissiaux de Saint-Bonnet-de-Four, pour l'année 1605
. . . retour à la liste . . .
le Château de la Brosse
la Brosse

     Le toponyme la Brosse puise son origine dans l'ancien français "broce", désignant des brousailles.

     Le château de la Brosse, a été édifié au cours des XV ème et XVI ème siècle, par des propriétaires terriens, les de la Brosse. La seigneurie a été démantelée lors de la période révolutionnaire.

     Les seigneurs de la Brosse on fait bâtir au XVI ème siècle, la chapelle de style gothique de l'église.

     En ce lieu se trouve également un étang.

. . . retour à la liste . . .

Four
     Le village de Four, semble être un lieu primitif de l'installation humaine, où se trouvait un antique castrum.

     Le toponyme Four puise son origine dans le latin "furnus", désignant le four des potiers. Ce lieu a pu ainsi être un lieu d'installation d'une communauté de potiers.

une Vue générale sur les villages de Four et de Prodin

     Ce lieu a été celui de l'implantation d'un fort, certainement ayant succédé à l'antique castrum. Il a eu pour but principal, la protection des populations environnantes, lors des guerres contre les Anglais. Dans son enceinte se trouvait un grenier.

     En 1569, Nicolas de Nicolay y cite une maison noble.

     La forteresse a été détruite lors de la guerre de la Ligue, en 1589 et définitivement rasée lors de la Révolution française.

. . . retour à la liste . . .

la Mouthière

     Le toponyme la Mouthière pourrait puiser son origine dans le bas-latin "motta", mot probablement issu du pré-latin "mutta", signifiant "tertre" et désignerait une butte naturelle ou artificielle, ayant servi de base à la construction d'un château-fort, comme il en était d'usage dans tout le Bourbonnais entre le X ème et le XIII ème siècle.

     En effet, en ce lieu se trouvait jadis un château entouré de fossés.

     Autrefois orthographié la Moutière, le domaine a été en la possession de la famille Auroux, originaire de Montmarault (03).

""" .... le premier juillet mil sept cent sept a esté inhumé dans l'église de montmarault mr gilbert auroux sieur de la moutière paroisse de st bonnet de four qui deceda dans son domaine de la motiere le dernier de juin et demanda a estre inhumé dans la susdit esglise, sepulture de ses encettre et lieu de sa naissance ... Celleron curé de St bonnet de four .... """

. . . retour à la liste . . .

. . . retour au sommet de la page . . .