Traces d'Ancêtres
en
Bourbonnais
retour à la page d'accueil

Montmarault


Département de l'Allier
Arrondissement de Montluçon
Canton de Montmarault
. . . vers les cartes de Cassini téléchargeables sur le site locom.org . . .


les Lieux-dits habités


les Aires Longues ... les Ardennes ... les Augères ... les Berthomiers ... les Bordes ... les Bouis ... le Chalet ... la Chaume Blanche ... Concize ... les Crenons ... les Fours à Chaux ... la Gaune ... le Gachat ... les Lignes ... la Maison Rouge ... Montbrien ... la Plume ... la Rue de l'Âne ... les Terres Noires ... les Violettes


les Pièces d'eau


l'Étang Mazelier ... l'Étang Miquet ...



Montmarault

l'Eglise et son clocher

     Une présence de l'homme préhistorique est attestée dans les environs de Montmarault, dès le paléolithique.

     Au XII ème siècle, les textes indiquent "montemeraldi", puis au début du XIII ème siècle "montis meraudi" ou "montis maragdi". Au XVI ème siècle, après la francisation des noms latins, le nom est devenu "montmeraud".

     Le toponyme Montmarault est susceptible d'avoir été formé à partir de "mont" et de "Maroald", nom d'un homme germanique. Il se pourrait que cet homme soit le saint abbé du IX ème siècle, Saint-Méraud ou "Meraldus", qui aurait fait édifier la chapelle primitive.

""" .... petite ville sur le hault païs, en maigre campaigne, qui ne produit que soigle, orge, avoyne, et n'y croit nul vin .... """

la Mention "à montmaraud", apposée sur un acte notarié

     Au début du XVII ème siècle, le notaire Aufauvre, écrivait aussi bien "montmeraud" que "montmaraud". A la fin du siècle, le notaire Delalot écrira "montmarault". Quelque soit l'orthographe utilisée, la prononciation devait être proche d'un patois aujourd'hui presque éteint, "montmêraud".

le Bénitier de l'église Saint-Etienne

     C'est au XII ème siècle, que sera édifiée l'église actuelle, dédiée à Saint-Etienne.

     De nombreuses sépultures ont eu lieu dans l'église. Un droit de sépulture avait été octroyé à une branche de la famille Aufauvre, celle des procureurs du roi.

""" .... gilbert aufauvre est decedé le 9eme de may mil six cent soixante deux et a esté transporté dans la ville de montmaraud et a inhumé dans lesglise dudict lieu le jour cy dessus - metenier curé .... """

     Les registres paroissiaux remontent à 1617.

les Fonds baptismaux de l'église Saint-Etienne

     La ville de Montmarault porte les armoiries, "de sinople à un soleil d'or et huit besants d'argent en orle", dont une représentation est visible sur un pilier dans l'église.

les Armoiries de la ville de Montmarault

     Sur la partie haute de place d'armes, se trouvait jadis, une motte avec son château. Les derniers vestiges de cette motte ont été arrasés lors de la Révolution française.

     Montmarault dépendait de la châtellenie de Murat et le siège de cette dernière y est tranféré, en 1687. C'est aussi le siège d'une maîtrise particulière des Eaux et Forêts.

la Maison dite des Aufauvre
     En 1790, Montmarault devient chef-lieu de district et comprend huit cantons.

     Dans le bourg, sur la route de Montluçon, une grande bâtisse est construite à l'angle de la route de Villefranche, la maison dite des Aufauvre. Elle a jadis appartenu à une branche de la famille Aufauvre.

     La maison du procureur du Roy est une bâtisse du XVI ème siècle située, anciennement rue à la Brune. Elle fût l'habitation de Michel Aufauvre, seigneur des Rifs, procureur du roi en la châtellenie de Murat et de sa femme Marguerite de Biotière.
la Maison du procureur du roi le Collège

     
L
e collège a été fondé par Catherine Auvergnat, veuve de Simon Mallet, sieur de Concise, le 1er novembre 1574. Le procureur du roi, Michel Aufauvre, seigneur des Rifs, était présent à l'acte de fondation.
. . . retour à la liste . . .

Concize

     Le toponyme Concize puis son origine dans le latin "concisa", désignant une entaille.

     En ce lieu se trouvait jadis une ancienne maison seigneuriale.

. . . retour à la liste . . .

Montbrien

     En ce lieu, se trouve le château de Montbrien, berceau de la famille Camus.

. . . retour à la liste . . .

. . . retour au sommet de la page . . .