Traces d'Ancêtres
en
Bourbonnais
retour à la page d'accueil

l'Histoire - l'époque Carolingienne


A partir du prieuré de Souvigny et du château
féodal de Bourbon, le Bourbonnais
se construit peu à peu

 

. . . vers l'époque mérovingienne . . .. . . vers l'époque capétienne . . .
L'époque Carolingienne (de 752 à 987 après J.-C.)

en Bourbonnais . . .

En 761, les troupes de Pépin le Bref traversent le Bourbonnais et incendient les forteresses de Bourbon et Chantelle.

En 768, le pays est uni à son royaume, lorsqu'il y rattache le Duché d'Aquitaine.

En 768, à la mort de Pépin le Bref, le royaume est partagé entre ses deux fils.

Carloman Ier hérite de la Bourgogne, de la Provence, de la Septimanie et de l'Aquitaine Orientale, avec Soissons comme capitale.

Charles le Grand, dit Charlemagne, est Roi de Neustrie, Austrasie et Aquitaine occidentale, avec Noyon comme capitale. Il héritera des possessions de son frère à son décès, en 771.

Il va agrandir et unifier son royaume, en déclarant la guerre aux Lombards ; aux Arabes, en Espagne ; aux Sarrazins, en Italie ; aux Bretons ; aux Avars, en Carinthie, en Autriche ; et aux Saxons.


~770

Apparition de la culture du coton, en Espagne.


En 774, par la Capitulation de Pavie, il annexe la Lombardie et devient Roi des Lombards.

En 778, il est battu en Espagne. A son retour, en traversant les Pyrénées, par le col d'Ibaneta, Roncevaux, ses troupes sont attaquées et mises à mort, par les Vascons, ancêtres des Basques.

Avec lui, c'est la fin des nomades conquérants, des grands mouvements de populations, repoussées lors des grandes invasions. En unifiant le royaume, il crée une nouvelle organisation administrative. A la tête de chaque unité, il nomme un compagnon, en latin, "comes" ou "comitis", qui donnera "comté". Le tout partagé en 250 subdivisions, les "pagi", dont la plupart donnerons, en 1789, les départements. Les habitants sont les "pagenses", les paysans.

en Bourbonnais . . .

En 778, le pays fait parti du Royaume d'Aquitaine, possession de Louis Ier le Débonnaire, dit le Pieux. Ce dernier résidera à Ebreuil et à Néris.

En 781, Louis le Pieux, fils de Charlemagne est sacré Roi d'Aquitaine (à 814), puis lui succède.

Charlemagne créé une école au palais d'Aix-la-Chapelle, (Aachen, en Allemagne). Son maître est un moine saxon, Alcuin. Il ordonnera la création de d'autres écoles à travers le royaume, ouvertes à tous les enfants et gratuitement.

 

IX ° siècle

en Bourbonnais . . .

La féodalité se met en place à partir du IX ème siècle.


~800

Apparition de l'étrier, en Europe.


En 800, Charlemagne est sacré Empereur d'occident (à 814), par le pape Léon III, dans la basilique Saint-Pierre-du-Latran, à Rome.

En 806, il partage son royaume entre ses trois fils. Charles hérite de la partie Nord ; Louis, Roi d'Aquitaine, la partie Sud, sauf la Gascogne et Pépin, la Lombardie et l'Est.

En 813, Louis Ier le Pieux est associé à son père comme Empereur d'occident. A sa mort en 814, il gouverne seul (à 840).

En 817, le royaume est partagé entre ses fils. L'aîné, Lothaire, Roi de Bavière (814), devient Empereur d'occident associé à son père, puis Roi d'Italie (820) ; à Pépin Ier revient l'Aquitaine et à Louis le Germanique revient la Bavière.

En 823, la naissance d'un quatrième fils, Charles II le chauve, provoquera de nombreuses querelles et de nouveaux partages. Il sera Roi d'Aquitaine (838)


833

Première mention faite d'un moulin à vent, en Europe. L'usage de cette technique, utilisée en Perse dès le VII ème siècle, se généralisera au cours du XIII ème siècle.


en Bourbonnais . . .

En 834 et 838, Pépin Ier, Roi d'Aquitaine fait rédiger les chartes de Néris.

En 842, le Serment de Strasbourg, alliance entre Louis le Germanique et Charles II le Chauve, inaugure la naissance de la langue française actuelle.

En 843, par le Traité de Verdun, l'empire est divisé en trois. Charles II le Chauve, Roi d'Aquitaine (838), devient le premier Roi de France (à 877). Il sera Roi de Lorraine (869), de Bourgogne (870) et Empereur (875), puis Roi des Lombards (877).

Les fils de Louis le Pieux fonderont la "Francia Occidentalis".

La même année, les Normands envahissent le pays en remontant les fleuves, tandis que les Maures envahissent le Sud.

En 845, rébellion des Bretons et nouvelles invasions des Normands, qui après le Siège de Paris, ravagent le royaume jusqu'en Bourgogne. En 850, ils s'installeront aux embouchures de la Seine et de la Loire.

en Bourbonnais . . .

Le 30 octobre 871, Charles le Chauve donne l'abbaye de Saint-Pourçain à Gailon, abbé de Saint-Philibert de Noirmoutier.

En 864, Charles II le Chauve soumet l'Aquitaine.

En 877, Louis II le Bègue, Roi d'Aquitaine (867), fils de Charles II le Chauve, est Roi de France (à 879). Le pouvoir central s'affaiblit, au profit des pouvoirs locaux ; ainsi naît un pouvoir féodal et se dessinent peu à peu les régions. Le royaume d'Aquitaine disparaît.

Les nomades se sédentarisant, chaque seigneur fait bâtir, sur une motte naturelle ou artificielle, entourée de fossés, son château en bois, parfois renforcé d'un donjon en pierre, résidence et tour de guet. Dans ses murs, serfs et vassaux, peuvent trouver refuge. Il est chargé de faire, respecter l'ordre et appliquer la justice.

En 879, Louis III, fils de Louis II le Bègue, Roi de Neustrie et d'Austrasie (880), est Roi de France (à 882). Il est avec son frère Carloman II, Roi d'Aquitaine, de Bourgogne et de Septimanie (880).

En 882, Carloman II devient seul Roi de France (à 884).

En 884, Charles III le Gros, Roi de Souabe (876), d'Italie (879), Empereur d'Occident (880), devient Roi de France (à 887), au détriment de Charles III le Simple.

En 885, les Normands assiègent de nouveau Paris. Trois Rois Robertiens, vont ensuite régner.

En 888, Eudes, Comte de Paris, fils de Robert le Fort, ancêtre des Capétiens et défenseur victorieux de Paris, devient Roi de France (à 898). En 893, Charles III le Simple, règne conjointement avec Eudes (à898).

En 898, Charles III le Simple, est Roi de France (à 929).

 

X ° siècle

 

proche du Bourbonnais . . .

Le pagus de Bourges est dissout.


~900

Apparition du fer à cheval, en Europe.


En 911, il obtiendra des Normands, un serment de fidélité et le baptême de Rollon. Leur intégration engendre une période de reconstruction.

A partir de cette date, plongés dans ce monde fait de sauvagerie, les moines de l'Abbaye de Cluny, tentent de retrouver la paix de Dieu, aidés par les dons des seigneurs repentis.

en Bourbonnais . . .

Au début de ce X° siècle, Charles III le simple, fait don à son compagnon Aimard, d'un fief qu'il élèvera au rang de Seigneurie.

En 915, Aimard, familier de Guillaume le Pieux, Duc d'Aquitaine, fait don de sa terre de Souvigny aux Moines du monastère de Cluny, afin d'y fonder un Prieuré.

Il est le fondateur de la dynastie des Archambault, qui soutiendront les moines, assurant ainsi leur puissance et la croissance de leur terre.

En 922, Robert Ier, son frère, est Roi de la France Orientale ou Germanie (à 923).

En 923, Raoul, Comte d'Autun, Duc de Bourgogne, beau-frère de Robert Ier, est Roi avec Charles III le Simple (à 929), puis seul (à 936).

En 926, nouvelle invasion de barbares ; ce sont les Avars, des Magyars, ancêtres des Hongrois.

en Bourbonnais . . .

Ces nouvelles invasions apportent au pays, misère et désolation, engendrant d'importants mouvements de population.

La Motte des Tureaux sera un refuge protecteur lors de celles-ci, permettant la survie des populations autochtones.

En 936, Louis IV d'Outremer, fils de Charles III le Simple, est Roi de France (à 954).


~950

Apparition de nouvelles techniques agricoles , tels que le défrichement, la meunerie, l'usage de la charrue à avant-train.
Expansion de la démographie.
Généralisation des constructions en pierre.


En 954, Lothaire, associé à son père Louis IV d'Outremer (952), devient Roi de France (à 986).

En 986, Louis V le Fainéant, fils de Lothaire est Roi de France (à 987). Il est le dernier des Carolingiens

 

. . . vers l'époque mérovingienne . . .. . . retour au sommet de la page . . .. . . vers l'époque capétienne . . .